Accueil

« Rien ne stimule plus le changement qu’une collectivité qui découvre ce qui lui importe. »

Margaret Wheatley & Deborah Frieze


Un paradiddle, un « party » et un promesse pour clore nos Cafés Coop « Pop-Up »

Lundi le 13 mars, nous fêterons la fin de notre première série de Cafés Coop « Pop-Up ». Cette expérience de 8 semaines pendant lesquelles nous avons reçu les gens du quartier dans les locaux du Café Zéphyr a été un franc succès.

Des membres de la communauté partagent un repas au Café Zéphyr lors d’un souper avec présentation tenu dans la foulée de nos Cafés Coop Pop-Up.

Le programme de la journée
Parmi les activités dédiées à la Transition intérieure tenues lors des Cafés « Pop-Up », mentionnons les ateliers de communication non violente animés par Jane Barr, chef d’équipe d’Incroyables comestibles et spécialiste en géographie humaine. En cette journée de clôture, l’équipe a prévu une introduction à un ensemble de travaux issu des enseignements et des méthodes expérimentales de l’écophilosophe et érudite Joanna Macy, œuvre connue sous le nom de Travail qui nous relie. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Notre mission est de forger à même les défis de l’heure une collectivité plus résiliente, plus solidaire, et qui bénéficie d’une meilleure qualité de vie. Pour favoriser le changement et nous permettre de mieux répondre aux besoins du quartier, l’artiste et visionnaire Sonya Girard animera un atelier pratique afin de réaliser un collage reflétant l’image de la communauté idéale selon les participants. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le paradiddle
À compter de 19 h, place à la musique et à la joyeuse improvisation ! Aldo Mazza, percussionniste et propriétaire de l’entreprise KoSA Music de NDG, animera une session d’improvisation permettant aux participants de faire l’expérience du pouvoir énergisant des groupes de tambours. Le coût est de 20 $, pré-inscription requise avant le 11 mars en écrivant à kathrynaitken2017@gmail.com. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le party
Une fête communautaire avec musique et danse suivra l’improvisation sur percussions. Cet événement est ouvert à tous les membres, aux résidents du quartier ainsi qu’à toute personne désirant fêter la mission et les valeurs de TNDG ou en apprendre plus sur les Initiatives de Transition en général. Apportez des amuse-gueules, des gâteries et des boissons sans alcool pour garnir le buffet !

La promesse
« Au fil des semaines, les gens sont venus faire un tour, nous ont jasé, ont participé aux activités et nous ont fait part des compétences et du savoir qu’ils désirent partager avec la communauté », dit Kathryn Aitken, notre magnifique coordonnatrice principale. « En fait, nous avons reçu tant de bonnes propositions que nous prolongerons les Pop-Ups, mais en soirée seulement. Nous avons déjà un programme d’activités qui s’étend jusqu’en mai ! »

Les Soirées Pop-Up de Transition NDG se poursuivront au Café Zéphyr tous les lundis de 19 h à 21 h. L’horaire complet sera disponible dans les prochaines semaines.


Série de conférences La Nature en Ville :
Choisir entre les espèces en vie de disparition et le développement urbain

oiseautechnoparcDans le cadre des conférences La Nature en Ville, Joël Coutu, spécialiste et consultant en ornithologie, présentera le 1er mars prochain une conférence sur les oiseaux des milieux humides du Technoparc Montréal.

Située dans l’arrondissement St-Laurent, à 10 minutes de l’Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, cette grande étendue industrielle abrite temporairement ou de façon permanente plusieurs espèces d’oiseaux associées aux milieux humides. Sa variété d’habitats assure la nidification et l’alimentation de plus de 100 espèces d’oiseaux d’ici ainsi que de plus de 80 espèces de nicheurs, ce qui en a fait le meilleur endroit sur l’île pour voir le plus grand nombre d’espèces.

Le développement d’infrastructures de transport et de quartiers résidentiels est souvent mis en cause lorsqu’il s’agit de protéger ces habitats et les espèces qui en dépendent. En plus de faire la présentation des oiseaux du secteur, M. Coutu expliquera les efforts déployés pour préserver ce site unique actuellement menacé par le projet de train électrique de la Caisse de Dépôt de Montréal et le développement de l’Éco-Campus Hubert Reeves.

Soyez avec nous le 1er mars à compter de 19 h 30 à la Coopérative La Maison Verte, 5785 Sherbrooke Ouest, Montréal. Une visite du Technoparc suivra le 5 mars à compter de 9 h.

Pour en savoir plus, cliquez ici.


Une fête percutante pour marquer notre dernier Café Coop «Pop-Up»

Pour clore sa première série de Cafés « Pop-Up », Transition NDG tiendra le 13 mars prochain une activité qui souligne ses valeurs fondamentales de collaboration, de partage, d’apprentissage collectif et de soutien aux entreprises locales.

De 19 h à 20 h, le percussionniste Aldo Mazza, propriétaire de l’entreprise locale KoSA Music, animera au une session dynamique d’improvisation musicale. Les participants recevront quelques renseignements sur les instruments et apprendront quelques rythmes simples avant de faire l’expérience du pouvoir énergisant des percussions lorsqu’elles sont jouées en groupe.

Venez célébrer avec nous et découvrir cette magnifique entreprise locale lors de cet événement unique en son genre.

Le coût est de 20 $ (2 espaces à prix réduit disponibles). Faites vite votre inscription, car le nombre de places disponibles est limité! Écrivez à kathrynaitken2017@gmail.com.

Une fête portes ouvertes avec musique et danse suivra cette activité.

Nos Cafés Coop « Pop-Up » se poursuivent au Café Zephyr, 5791, rue Sherbrooke Ouest tous les lundis jusqu’au 13 mars inclusivement de 13 h à environ 21 h.

Pour l’horaire des activités des Cafés Pop-Up, cliquez ici.


Pleins feux sur les résidences solidaires au prochain Café Coop
«Pop-Up» de Transition NDG

15 février 2017 – Janet Torge, fondatrice de l’organisme Radical Resthomes, parlera des nouvelles tendances du secteur de l’habitation pour personnes âgées lors du Café Coop « Pop-Up » du 20 février prochain (15 h).

radicalMadame Torge s’est penchée sur la question il y a environ 30 ans lorsque quelques amis plus âgés lui ont demandé de prendre en charge leurs besoins en logement. « La plupart d’entre nous savent ce que nous ne voulons pas, mais ce que nous désirons est plutôt flou, » dit-elle. « Radical Resthomes donne aux gens l’occasion d’aborder les enjeux au moyen de discussions et de débats. Ceci les aide à clarifier le modèle d’habitation autogérée le plus approprié pour leur mode de vie. »

Fervente des modèles d’habitation autogérés, elle ne croit pas qu’il suffit de s’inventer « alternatif » ou « novateur ». Une habitation pour aînés vraiment « radicale » doit être gérée par les résidants, faire appel à des ressources extérieures plutôt qu’exiler les gens dans des établissements lorsqu’ils ont besoin de plus de soins, et faire en sorte, dans la mesure du possible, qu’on puisse mourir dans son propre lit.

Pour tout savoir sur les nouvelles options ouvertes aux personnes du troisième âge, venez entendre Janet Torge le 20 février prochain à 15 h dans le cadre de nos Cafés Coop « Pop-Up » qui se poursuivent au Café Zephyr, 5791, rue Sherbrooke Ouest tous les lundis jusqu’au 13 mars inclusivement de 13 h à environ 21 h. Au plaisir de vous y voir !


Les Initiatives de Transition : une alternative au statu quo

Le maintien du statu quo suscitait des contrecoups bien avant que les principes de gouvernance du président Trump n’inspirent des millions de gens à descendre dans la rue. Parmi les mouvements nés pour contrecarrer les inégalités et mettre fin aux pratiques non durables, il y en a un qui se démarque pour sa longévité, sa popularité et son efficacité.

Depuis sa fondation en 2006, le réseau des initiatives de transition (Transition Network) s’est développé à tel point qu’il comprend aujourd’hui des milliers de groupes actifs dans plus de 50 pays partout au monde. Grâce à son influence, les communautés transitent de l’inégalité économique à l’économie sociale ; du climatosceptisme à un état de préparation favorisant la résilience ; et de la pétrodépendance au recours aux énergies propres et renouvelables.

Pour en savoir plus sur la fascinante culture de Transition, soyez des nôtres aux soupers-discussion tenus dans le cadre de nos Cafés Coop « Pop-Up ».

Joseph (Joey) El-Khoury

Joseph (Joey) El-Khoury

13 février — Transitions urbaines durables
Joseph El-Khoury, Candidat au doctorat en Sciences humaines appliquées à l’Université de Montréal, parle du rôle des villes et de la société civile dans la lutte aux changements climatiques. M. El-Khoury enseigne aussi l’Innovation sociale aux HEC Montréal et agit en tant que consultant en développement organisationnel pour des clients apprenant les principes de gestion dans le contexte du développement durable. Il siège au comité exécutif de la Coalition Climat Montréal et est cofondateur de Jardins sans Frontières.

 

blake_420 février —Le mouvement Transition au Canada
Blake Poland présente les résultats de son étude sur l’émergence des Initiatives de Transition au Canada. Né à Montréal, il enseigne à la Dalla Lana School of Public Health de l’Université de Toronto. Il dirige aussi un programme de développement communautaire universitaire, est cochef du pôle Healthier Cities & Communities Hub, cofondateur et organisateur en chef de Transition Oakville, Go Local Oakville et Halton Green Screens, et chercheur principal de l’étude sur l’émergence du mouvement Transition au Canada (Transition Emerging Study).

 

 

Graham Calder

Graham Calder

27 février —La permaculture et l’émergence d’un nouveau paradigme
Graham Calder explique comment l’éthique et les principes de la permaculture peuvent servir à transiter vers un nouveau paradigme plus durable. M. Calder est diplômé de l’Université Concordia, avec spécialisation en Environnement humain et mineure en Écologie. Après avoir obtenu son Certificat en permaculture de Pacific Permaculture, il s’est rendu en Australie pour y faire un stage auprès de Geoff Lawton à l’Institut de recherche Permaculture Research Institute of Australia. Il est le fondateur de P3 Permaculture, une entreprise sociale ayant pour mission de rendre la permaculture accessible à tous.

Appuyer les principes et les pratiques du Mouvement Transition
Cette série de soupers communautaires veut renseigner sur les enjeux et sur l’approche bienveillante et égalitaire des adeptes de la Transition. Transition NDG espère ainsi accueillir de nouveaux membres motivés. (Pour plus d’information sur l’adhésion, cliquez ici.)

Les Cafés « Pop-Up » ont lieu au Café Zéphyr, 5791 rue Sherbrooke Ouest tous les lundis jusqu’au 13 mars, de 13 h à environ 21 h.

Les soupers communautaires débutent par un repas à 18 h, suivi d’une discussion à 19 h. Apportez un plat d’environ 10 portions pour contribuer au buffet. Les présentations seront principalement en anglais, mais les conférenciers sont bilingues et la traduction chuchotée sera disponible.

Pour l’horaire des activités des Cafés Pop-Up, cliquez ici.


LE CAFARD HIVERNAL VOUS RONGE ?
Retrouvez le sourire au Café « Pop-Up » de Transition NDG

Montréal, 23 janvier 2017 — Tous les lundis à compter d’aujourd’hui, et jusqu’au 13 mars, les résidents de NDG peuvent se réchauffer, se remonter le moral et aiguiser leurs compétences en passant faire un tour à noptre nouveau Café « Pop-Up ». Le café éphémère a pignon sur rue au Café Zéphyr, 5791 rue Sherbrooke Ouest, restaurant voué surtout à l’alimentation bio locale et précieux partenaire de cette initiative. Bien qu’elle ne soit pas sur les lieux, Chef Anne a préparé pour nous une de ses savoureuses soupes.

pop-up_press_release_terrariums

Atelier de fabrication de terrariums au Café Zéphyr.

Bâtir la résilience et l’esprit communautaire
Nous sommes acifs au sein du quartier depuis 2012. Notre groupe de travail Incroyables comestibles, qui fait pousser de la nourriture à partager au long de quelques-unes des artères principales de l’arrondissement, est notre initiative la mieux connue. Elle favorise la résilience alimentaire et reserre les liens entre les jardiniers et les gens des quartiers qui bénéficient des herbes et légumes cultivés.

Le Café « Pop-Up » nous permet d’accroître nos activités afin de motiver d’autres changements positifs dans notre collectivité. Parmi les nombreux événements prévus :

  • repas communautaires et discussions avec des chercheurs et praticiens du mouvement des Villes en Transition ;
  • conférences sur les systèmes alimentaires, les liens urbains ruraux, la permaculture ;
  • ateliers de confection de pain au levain, de kimchi et de choucroute ; et
  • apprentissage sur la préparation aux catastrophes climatiques.

Campagne de recrutement
Le Café éphémère sert aussi de fer de lance à notre campagne de recrutement, car nous souhaitons étendre nos activités et accueillir de nouveaux membres. Nous sommes une coopérative à but non lucratif et les fonds recueillis lors de nos activités servent à maintenir les projets en cours et à financer de nouvelles initiatives. Un pourcentage de nos recettes est destiné à l’achat éventuel d’un espace que nous désirons partager avec la communauté qui s’est montrée aussi avenante pournotre Coopérative sans murs.

Pour l’horaire des activités des Cafés Pop-Up, cliquez ici.


Lectures et hyperliens

Placeholder ImageMerci à notre auditoire du Climate Café de l’église Westmount Park United Church. Tel que promis, voici quelques suggestions de lectures et hyperliens.

 

Gibson-Graham, Take Back the Economy. (Free download – téléchargement gratuit)

Hopkins, Rob, The Power of Just Doing Stuff.

Eisenstein, Charles, The More Beautiful World Our Hearts Know Is Possible.

Eisenstein, Charles, Sacred Economics.

The Transition Network Website.

Post-Carbon Institute Website.


 

Space.pub.fr

 

 

 

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

%d bloggers like this: